Une alarme sans fil ?


 

Deux conseils pour une bonne installation d'alarme sans fil!

image

 

Si vous envisagez d’installer un système d’alarme sans fil voici deux conseils qui devraient vous être utiles pour mettre en place une protection fiable et efficace :

Les particuliers ont tendance à installer leur clavier de commande d’alarme dans un lieu accessible et pratique à l’usage, facilement accessible pour un usage courant par exemple le hall d entrée.

Si cette configuration est pratique dans son utilisation elle fragilise la sécurisation dès lors qu’un cambrioleur fracture la porte. Avec le clavier de commande de la centrale à portée de main, le voleur va certainement tenter de neutraliser le système.

Bien sûr vous avez placé une temporisation sur votre alarme, elle permet de désarmer l’alarme lorsque vous entrez chez vous. C’est autant de temps dont dispose un intrus pour saboter l’installation. S’il parvient à endommager l’émetteur de la centrale, il se peut que cette dernière ne soit plus en mesure de délivrer ses alertes. A ce stade le cambrioleur a déjà pratiquement contourné le problème que devait lui poser cette alarme.

La plupart des systèmes d’alarme modernes peuvent se désarmer à distance grâce à une télécommande voire un simple téléphone. On peut donc éloigner sa centrale des emplacement trop en vue.

Avec un peu d’imagination et selon la configuration des lieux il convient de trouver un emplacement discret pour disposer la centrale (dans une pièce éloignée, à l’étage, fixée sous une table, derrière une armoire…)

On ne peut toutefois courir à l’étage pour désarmer son alarme à chaque fois que l’on rentre chez soi. La solution est de s’équiper d’un clavier déporté qui lui reste accessible dans l’entrée de la maison. Son éventuel sabotage ne serait que pure perte de temps pour le cambrioleur vu que c’est l’alarme (bien cachée) qui délivre réellement les alertes.

Il est également conseillé de désactiver ou réduire à minima la temporisation à l’entrée dans ce type de configuration, notamment si l’alarme émet des bips lors de son compte à rebours de temporisation.

Second conseil, sécuriser en priorité le point sensible de votre habitation.

La plupart du temps les cambrioleurs opèrent à l’abri des regards. Dans le cas typique d’une maison, les intrusions ont la plupart du temps lieu par l’arrière de la propriété.

L’avant est exposé aux voisins, aux passants et les voleurs choisissent donc de forcer l’ouverture là où ils peuvent le faire le plus discrètement possible.

Il est donc stratégiquement sensé de sécuriser un maximum l’arrière de la propriété, en apposant  un ou plusieurs détecteurs d’ouverture sur les portes et fenêtres. Les accès les plus sensibles tels que les vérandas sont à protéger par un détecteur de choc.

Il est également possible d’installer un volumétrique extérieur dans le jardin, ce type de détecteur spécifique permet de ne pas prendre en compte le passage des animaux de compagnie autorisant de fait leur mise en action même en cas de présence au sein de la maison.

Dans tous les cas il est utile de rappeler qu une alarme n est efficace que pour autant qu elle soit reliée à une station de télésurveillance à laquelle des consignes précises auront été données afin de permettre une intervention la plus rapide possible